20/04/2004

En cette nouvelle saison ...




En cette nouvelle saison ...


En ma nouvelle saison, suis sans gîte, ni raison...


Incohérente et folle est ma prose
Mes mots sont des notes de névrose
La gamme obscure dont je dispose
s'étire en une portée close
et la musique qui s'en impose
voisine avec mon état d'hypnose






Si j'étais ...
Non, hélas ! Je ne suis, ni ne vais.
Qui serais-je ? Où aller ?
Moi-même ne le sais ...

15:12 Écrit par Jean-Paul Flament | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.