19/04/2004

Mon oreille ...




Mon oreille est pleine de chants

recueillis de par les tombes

sais-tu vers quel horizon

s'envolent lourdes palombes ?

en quel mois, quelle saison

rejoignent les colombes ?

devines-tu sans raisons

l'ancestral itinéraire

qui brasse le ciel à foison

d'un bout à l'autre de la terre ?

fuse ma chanson joyeuse

au large du Finistère

l'astre d'or s'abîme au couchant

15:59 Écrit par Jean-Paul Flament | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.